Diagnostic de l’invasion par la renouée du Japon au bord du lac Léman


Au cours du mois de novembre 2015, CEVE est intervenu auprès d’une entreprise d’aménagement du territoire, qui réalise un important projet de village portuaire sur une commune au bord du lac Léman (74).

La présence de renouée du Japon a été constatée sur la zone à aménager ainsi qu’à sa périphérie. Afin de limiter la dispersion de la plante au cours des travaux puis sur l’espace nouvellement aménagé, un diagnostic a été réalisé. Il s’agissait d’évaluer la dynamique de colonisation de cette espèce, les risques associés et de définir les mesures de gestion à mettre en place à court et à long termes.

 

Une première phase de prospection de terrain a permis de :

– Localiser l’ensemble des massifs de renouées du Japon présents sur l’emprise de l’étude (relevés GPS) ;
– Mesurer la dimension des massifs et les volumes de terres contaminées par les rhizomes ;
– Évaluer leur état général et leur stade invasif.

 

                                                  Emeline Jourdan mesure les massifs de renouées du Japon de Publier pour le diagnostic de l'envahissement de la commune.    Massif de renouée du Japon sur un banc de galet au bord du lac Léman

 

Grâces aux mesures réalisées, une cartographie sur plan sous SIG a été effectuée. Celle-ci localise précisément les différents massifs de renouées du Japon et les représente selon leur surface.

Carte CEVE

 

Cette étape permet d’avoir une vision globale de l’envahissement de la zone d’étude par la renouée du Japon.

Un diagnostic précis de cette colonisation a ainsi pu être établi. On peut noter des massifs à différents stades d’invasion, la plupart étant bien implantés et susceptibles de se propager et coloniser d’autres zones alentours.

 

Massif de renouée du Japon CEVE Massif de renouée du Japon sur les berges du lac Léman CEVE Massif de renouée du Japon CEVE

 

Des mesures pour éradiquer ou contrôler la plante ont ainsi été proposées pour chacun des massifs présents sur la zone, en tenant compte également du contexte de la zone.

La proximité du lac Léman et d’un ruisseau influencent fortement les mesures de gestion préconisées. De plus, de très gros massifs sont situés en bordure d’une route départementale très passante. L’ensemble de ces éléments constituent des voies de dispersion préférentielles pour la renouée du Japon et il est nécessaire d’être très vigilant vis-à-vis des travaux engagés et des actions réalisées.

 

Au cours d'un diagnostic de l'invasion par la renouée du Japon, CEVE identifie des massifs récemment fauchés au bord d'un ruisseau Massifs de renouées du Japon au bord du lac Léman Massif de renouée du Japon au bord du lac Léman CEVE

 

Les coûts associés aux mesures de gestion ont été calculés pour les différentes mesures proposées et une discussion finale a permis d’adapter ces solutions aux contraintes de l’entreprise et de la commune.

 

Afin de mettre en œuvre les mesures préconisées, CEVE a rédigé le cahier des charges et le BPU du marché correspondant à ces travaux d’éradication.